Gras ou sucré ?

Qui commande ?  Abonné

Publié le 13/09/2012
Des récepteurs au goût sucré stimulent l’adipocyte

Des récepteurs au goût sucré stimulent l’adipocyte
Crédit photo : PHANIE

LES RÉCEPTEURS au goût sucré ont été isolés non seulement dans les tissus gustatifs, mais aussi dans le pancréas et dans la lumière du tube digestif. Plus récemment, B.?R. Simon et coll. (Ann Arbor, États-Unis) ont montré l’expression de ces récepteurs au niveau de l’adipocyte (récepteur couplé à la protéine G. hétérodimérique, T1R2 ou T1R3).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte