Douleur sévère chez les patients sous méthadone

Quels antalgiques choisir ?  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 03/10/2016
Chez les patients bénéficiaires d’une substitution opiacé (TSO) par méthadone, de plus en plus âgés, la prise en charge de la douleur - et notamment d’une douleur sévère associée à un cancer -, fait généralement problème et suscite toujours de nombreuses questions quant au traitement antalgique à adopter.

Une récente revue de la littérature publiée dans le « BMJ Supportive & Palliative Care » par Mel C. Taveros et Elizabeth J. Chuang, deux médecins new-yorkais spécialisés dans les soins palliatifs, fait le point sur les réponses à cette question délicate : quel antalgique choisir pour traiter les douleurs sévères de patients sous méthadone ? Selon les spécialistes, trois options semblent pouvoir être proposées.

Méthadone et morphinique

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte