Thé, café, chocolat

Quel impact sur la pression artérielle ?  Abonné

Publié le 23/01/2014
La consommation excessive de sel est souvent pointée

L’IMPACT de la caféine, présente dans le café, le thé, le cacao, et dans diverses boissons sucrées est diversement évalué. Une méta-analyse publiée en 2005 rapportait une légère augmentation de la pression artérielle (PA) en cas de consommation chronique de caféine. « Mais le terme chronique recouvrait des réalités bien différentes, avec des portions variant de 1 à 12 », a insisté le

Dr Murielle Bochud. Une autre méta-analyse, de 2010, retrouvait une augmentation de la PA de 5 à 8 mm Hg juste après une consommation de caféine, mais pas après 2 semaines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte