Que dit le rapport de l’IGAS ?  Abonné

Publié le 07/07/2011

« La dispensation à domicile et la préparation des doses à administrer (PDA) par les pharmaciens participeront au maintien à domicile qui va se développer avec le vieillissement de la population », estime la mission IGAS chargée de plancher sur l’évolution de la rémunération des officinaux (« le Quotidien » du 4 juillet). Pour l’IGAS, la PDA ne doit pas seulement concerner les résidents des EHPAD* et devrait, par conséquent, s’accroître avec le développement du maintien à domicile. Idem pour la dispensation des médicaments à domicile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte