Qu’appelle-t-on goutte tophacée ?  Abonné

Par
Publié le 15/05/2017

La goutte tophacée survient après plusieurs années d’évolution, elle est très rare dans la forme typique. À ce stade, les dépôts d’acide urique dans les tissus sont visibles sous la peau et forment des tophi (tophus au singulier). Elle ne s’observe que chez les patients non compliants au traitement, ou ceux dont le diagnostic n’a pas été reconnu. Les localisations électives des tophi sont le pavillon de l’oreille, les coudes, les pieds, la pulpe des doigts et les tendons extenseurs (tendon d’Achille).

Quels examens et dans quel cas

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte