Colloque national de la MIVILUDEs

Quand les sectes profitent de la grippe  Abonné

Publié le 07/12/2009
Le premier colloque national organisé à Lyon par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) a été l’occasion de mettre en garde les professionnels de santé contre l’exploitation du contexte pandémique

« LES ORGANISATIONS À CARACTÈRE SECTAIRE profitent toujours des crises, qu’elles soient économiques, climatiques ou pandémiques, comme d’un terreau favorable à leurs stratégies d’influence, constate Georges Fenech, le président de la MIVILUDES.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte