Bactéries contre principes actifs

Quand le microbiote affecte l'efficacité des médicaments  Abonné

Par
Fabienne Rigal -
Publié le 02/09/2019
Plusieurs études ont montré l'interaction du microbiote avec les traitements médicamenteux, généralement dans le sens d'une diminution de l'efficacité, mais parfois aussi d'une potentialisation.

Une étude parue dans « Science » (1) a montré que des bactéries spécifiques de notre microbiote réduisaient l'efficacité de la lévodopa dans le traitement de la maladie de Parkinson. Comment ? En métabolisant le médicament avant qu'il ne passe la barrière hémato-encéphalique et n'atteigne sa cible dans le cerveau.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte