À quand le dépistage systématique ?  Abonné

Publié le 17/04/2014

Autre problème qui concerne les malades atteints de l’hépatite C : près de la moitié des patients ignorent leur statut sérologique, la grande majorité d’entre eux étant asymptomatiques. De ce fait, « seulement 6 % des malades reçoivent un traitement en France, et entre 2 et 3 % en Europe », déplore Stefan Wiktor, responsable du programme mondial de lutte contre l’hépatite à l’OMS. Face à ce constat, l’OMS vient de recommander la réalisation d’un dépistage chez toutes les personnes à risque. En France, ce dépistage ciblé est déjà préconisé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte