La dermatoporose ou le grand âge de la peau

Quand la peau s’affine à l’extrême  Abonné

Publié le 05/09/2011
Le vieillissement cutané est aujourd’hui considéré comme un facteur supplémentaire de vulnérabilité de la personne âgée. Cette conséquence fonctionnelle de l’insuffisance cutanée chronique a conduit à une prise en charge médicale, et non plus seulement cosmétique, du grand âge de la peau.

DÉFINIE par le Pr Saurat (Université de Genève), la dermatoporose désigne la finesse et la fragilité cutanée extrême des personnes âgées de 70 ans et plus. Sa prévalence concerne principalement les avant-bras, les jambes et les mains. Le phénomène peut être comparé à celui de l’ostéoporose, maladie caractérisée par une détérioration de la micro-architecture du tissu osseux. Avec l’âge, on retrouve cette même fragilité au niveau cutané et dans certains cas, elle peut provoquer des déchirures de la peau.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte