Des réponses variables selon les sujets et les molécules

Psoriasis et biomédicaments : adapter les stratégies  Abonné

Publié le 26/04/2012
Depuis quelques années, l’avènement des biomédicaments a transformé la prise en charge d’un certain nombre d’affections chroniques, parmi lesquelles la polyarthrite rhumatoïde (PR) et le psoriasis. On observe néanmoins des réponses cliniques variables suivant les individus et les molécules, justifiant des stratégies adaptées.

PLUSIEURS MOLÉCULES sont actuellement disponibles : des anti-TNF-α regroupant des anticorps recombinants (infliximab, adalimumab...), des protéines de fusion (étanercept) et une nouvelle molécule, l’ustekinumab, un anticorps humain anti-IL12 et IL23.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte