Pédiatrie

Prudence avec les collyres mydriatiques  Abonné

Par
Publié le 30/03/2017
Suite à la notification d'effets indésirables parfois mortels chez des enfants ayant reçu des collyres mydriatiques, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé indique les précautions à prendre chez les plus jeunes.
collyre

collyre
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Les collyres atropiniques ou à base de phényléphrine, utilisés en ophtalmologie pour obtenir une mydriase, sont à utiliser avec précaution chez les enfants. En effet, « des cas graves d’effets indésirables, parfois mortels, ont été rapportés chez des enfants ayant reçu des collyres mydriatiques. La survenue de ces effets indésirables graves est souvent décrite dans le cadre d’une association de collyres mydriatiques », avance l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte