Genvoya et Stribild

À proscrire durant la grossesse  Abonné

Publié le 01/04/2019

Les spécialités renfermant concomitamment de l’elvitégravir et du cobicistat, dans le traitement du VIH, ne doivent pas être utilisées durant la grossesse, alerte l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), en raison d’une réduction de l’exposition pharmacocinétique à l’elvitégravir et au cobicistat au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse. Cette sous-exposition peut entraîner un risque accru d’échec virologique et secondairement de transmission de l’infection VIH de la mère à l’enfant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte