Prise en charge d’une asthénie  Abonné

Publié le 08/01/2018
Le diagnostic étiologique d’une asthénie ne doit pas être négligé, et ce d’autant plus qu’elle s’avère persistante. L’interrogatoire du patient peut être utilement complété par une échelle d’évaluation dite « échelle de fatigue de Pichot ». Le diagnostic requiert souvent à minima une analyse de sang, parfois une imagerie, etc. car l’asthénie est un symptôme traité avant tout en soignant sa cause lorsqu’elle peut être découverte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte