Prévention contre le coronavirus

Par
Denis Durand de Bousingen -
Publié le 21/02/2020
Une vitrine à couper le souffle

Prises d’assaut par les patients en quête de masques de protection respiratoire contre le coronavirus, les pharmacies allemandes ont le plus grand mal à répondre à toutes les demandes. À défaut d’en avoir encore en stock, cette officine de Stuttgart propose des masques à double cartouche filtrante, plus souvent utilisés par les ouvriers du bâtiment que par les professionnels de santé. Si le pharmacien assure que sa vitrine est d’abord un clin d’œil humoristique, il n’en cache pas pour autant que ces masques, vendus 60 euros pièce, ont trouvé leur public auprès de certains acheteurs particulièrement anxieux. Mais dépêchez-vous, précise le pharmacien, car « il n’y en aura bientôt plus, et l’on ne sait jamais comment peut évoluer l’épidémie ». Pas sûr néanmoins que l’image de la profession en sorte grandie, même si, dans le même temps, les organisations de pharmaciens rappellent au public l’inutilité absolue d’une telle protection dans la vie de tous les jours.


Source : lequotidiendupharmacien.fr