Des propositions du Collectif Prématuré

Prévenir les naissances avant terme  Abonné

Publié le 19/11/2012
Avec 7 % de bébés prématurés et un taux de mortalité infantile descendu au 20e rang européen, la France affiche un bilan médiocre. L’association SOS Préma et la Société française de néonatologie, soutenues par le député Gwendal Rouillard, lancent le Collectif Prématurité pour inverser ces statistiques.

AVEC ENVIRON 65 000 bébés nés avant 37 semaines d’aménorrhée, la France déplore une hausse de la prématurité de 15 % en 15 ans. Elle s’explique en partie par la prise en charge précoce de la grande prématurité – dès 24 semaines d’aménorrhée –, mais pas seulement. Le Collectif Prématurité, porté par sa présidente, Charlotte Bouvard (SOS Préma), se mobilise avec une plateforme de propositions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte