Lésion de moelle thoracique

Première greffe de cellules souches humaines  Abonné

Publié le 18/10/2010
Au terme d’une bataille juridique intense aux États-Unis, les autorisations temporaires ont été délivrées et un homme souffrant des suites d’une blessure de la moelle épinière a reçu des cellules dérivées de cellules souches embryonnaires humaines (SEh), dans le

L’OBJECTIF principal de l’étude de phase I qui est engagée aux États-Unis est de vérifier la sécurité et la tolérance d’une administration de cellules dites GRNOPC1 chez des patients ayant une lésion de la moelle épinière au niveau thoracique (de T3 à T10). Le protocole thérapeutique est limité à la phase subaiguë, le traumatisme causal devant être intervenu entre 7 jours et 14 jours avant l’essai thérapeutique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte