DISTILBÈNE ET CANCER DU SEIN

Première étude épidémiologique française  Abonné

Publié le 06/01/2014

Les liens éventuels entre prise de distilbène et cancer du sein sont peu documentés. Une étude américaine, en 2006, soulignait une augmentation de ce risque chez les « filles distilbène », non confirmé par un travail mené aux Pays-Bas en 2010. La première étude épidémiologie en France a été lancée cette année. Elle s’intéresse non seulement au cancer du sein mais aussi aux pathologies sur 3 générations (mères, enfants exposés in utero, et petits-enfants).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte