Méningite C

Précisions sur la vaccination  Abonné

Publié le 28/01/2010

À la suite de notre article du 18 janvier consacré aux risques infectieux chez l’enfant après la grippe, la méningococcie arrivant en tête de liste, nous devons préciser ce qui suit à propos du vaccin anti-méningococcique C.

La France a désormais un des taux d’incidence d’infections invasives à méningocoque du sérogroupe C les plus élevés d’Europe ; sur la période 2003-2007, elle était maximale avant l’âge de 1 an (2,07/100 000), élevée entre 1 et 4 ans (1,12/100 000) et entre 15 et 19 ans (0,86/100 000).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte