Physiopathologie des infections virales

Pourquoi le rhume préfère votre nez  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 22/01/2015

C’EST un fait. Les virus respiratoires de l’hiver choisissent moins vos poumons ou vos bronches pour prospérer, que votre nez. D’où vient cette prédilection pour les fosses nasales ? Quelques chercheurs de l’université de Yale (États-Unis) ont tenté de le comprendre. Leur constat ? Notre système immunitaire fonctionnerait moins bien à basse température. En effet, lorsqu’il fait froid, le corps concentre ses capacités de réchauffement sur les organes essentiels et délaisse un peu les extrémités - mains, pieds, nez -.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte