Pourquoi le diagnostic est-il si difficile à poser ?  Abonné

Par
Publié le 20/02/2017

La maladie est souvent confondue avec un poil incarné (dans 54 % des cas), une furonculose (dans 48 % des cas), de l'acné sévère, une fistule anale. Le diagnostic peut être posé dès lors que les trois critères suivants sont réunis : caractère chronique et récidivant ; localisations compatibles ; aspect compatible des lésions. Très schématiquement : des abcès à répétition au niveau des plis.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3327