Le cercle vicieux du grattage et de la démangeaison

Pourquoi ça gratte toujours  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 03/11/2014

S’IL EXISTE une pratique dont on connaît l’inutilité et qu’on conserve pourtant, c’est bien celle du grattage. Vous l’aurez remarqué, quand ça démange, on peut rarement s’empêcher de se gratter. Pour autant, la démangeaison ne disparaît pas, elle semblerait même, après un bref soulagement, s’accentuer ! Mais au fait, pourquoi ce bref répit suivi d’une recrudescence du phénomène ? C’est pour répondre très sérieusement à cette question - qui pourrait paraître futile - que Zhou-Feng Chen, chercheur au Centre d’étude de la démangeaison de l’université de Washington, a mené l’enquête.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte