Surveiller la kératose actinique

Pour éviter son évolution vers un cancer cutané  Abonné

Publié le 14/10/2013
Les kératoses solaires (ou kératoses actiniques) représentent une des premières causes de consultation dermatologique*. La maladie est souvent diagnostiquée chez les patients de plus de 55 ans**. Ceux qui présentent, en moyenne, une dizaine de lésions simultanées* ont 10 % de risque de développer un cancer cutané (carcinome épidermoïde) après 10 ans de suivi.
Les kératoses solaires sont situées sur les zones photo-exposées

Les kératoses solaires sont situées sur les zones photo-exposées
Crédit photo : phanie

MÉCONNUES du grand public, les kératoses actiniques sont des lésions cutanées croûteuses (rosées, rouges ou brunes, squameuses et indurées) dues à un excès d’expositions solaires répétées. Situées sur les zones photo-exposées (visage, décolleté, mains, avant bras, crâne, face antérieures des jambes, pieds), elles peuvent donner lieu, dans certains cas, à des cancers cutanés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte