Le cancer du pancréas à Eurocancer

Portrait d’un tueur silencieux  Abonné

Publié le 16/07/2009
Invité de la soirée « Les pharmaciens à Eurocancer »*, le Pr Pascal Hammel (hôpital Beaujon, à Paris) a dressé le portrait d’un redoutable et silencieux tueur : le cancer du pancréas. Chaque année en France, 5 000 nouveaux cas d’adénocarcinomes pancréatiques sont diagnostiqués.
Le scanner et la biopsie signent le diagnostic

Le scanner et la biopsie signent le diagnostic
Crédit photo : PHANIE

« C’EST le seul cancer dont la mortalité est supérieure à l’incidence », déclare en guise d’introduction le chef du service de pancréatologie-gastroentérologie de l’hôpital Beaujon à Clichy. Comment ce paradoxe est-il rendu possible ? Simplement parce que, bien souvent, ce cancer n’est pas diagnostiqué à temps, explique le Pr Pascal Hammel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte