Polémique sur l’innocuité  Abonné

Publié le 17/09/2009
Environ deux à trois millions de doses de vaccins contre la grippe A(H1N1) devraient être disponibles dès la mi-octobre. Mais déjà, certaines voix s’élèvent pour dire que le remède pourrait être pire que le mal. D’autres, au contraire, mettent en avant des données plutôt rassurantes sur l’innocuité du futur vaccin. « Le Quotidien » fait le point sur cette polémique.

SANS POUR autant la rendre obligatoire, Roselyne Bachelot souhaite que tous les Français puissent accéder à la vaccination contre la grippe A(H1N1). Car si le nouveau virus peut tuer, pour la ministre de la Santé, les bénéfices du vaccin sont supérieurs aux risques. Pourtant, certains remettent déjà en doute l’innocuité du vaccin à venir, rappelant notamment l’épisode américain de 1976. À cette époque, une épidémie, également due à un virus A(H1N1), s’abat sur les États-Unis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte