Deux tiers des malades ne sont pas diagnostiqués

Plaidoyer pour une meilleure prise en charge de la BPCO  Abonné

Par
Publié le 20/11/2017
Associations de patients et professionnels de santé publient un livre blanc pour faire de cette maladie une priorité de santé publique.
BPCO

BPCO
Crédit photo : phanie

Les propositions de ce plaidoyer en faveur d'une meilleure détection et prise en charge de la BPCO visent à alerter les pouvoirs publics sur la méconnaissance de cette maladie et appeler à la mise en œuvre d'un plan d'action ambitieux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte