Contraception

Pilules en baisse, strérilets en hausse  Abonné

Publié le 10/02/2014

SELON l’agence nationale du médicament (ANSM) une baisse de 45 % des prescriptions de pilules de 3e et 4e générations a été observée en 2013 par rapport à l’année 2012 : elles ne représentent désormais que 22 % des ventes de pilules contraceptives, contre 45 % en 2012. Dans le même temps, les ventes de stérilets ont augmenté de 47 %. En hausse également, les ventes de pilules de 1e et 2e génération (+ 30 %), un rééquilibrage souhaité par les autorités sanitaires. Globalement, les ventes de pilules combinées (COC), toutes générations confondues, ont baissé de 5 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte