Prévention cardio-vasculaire

« Pilule miracle » ou mythe médiatique ?  Abonné

Publié le 06/04/2009

CE N’EST pas encore la panacée, mais ça y ressemble. La Polypill, rebaptisée « super pilule » par les médias grand public, réduirait de 50 à 60 % les risques de maladies cardio-vasculaires chez des sujets en bonne santé. Son originalité ? Un comprimé qui combine de faibles doses de trois médicaments contre l'hypertension (12,5 milligrammes de thiazide, 50 mg d'aténolol, 5 mg de ramipril), à un anticholestérol (20 mg de simvastatine), et à 100 mg d'aspirine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte