La longévité exceptionnelle du rat-taupe nu

Petit, pas beau, mais jamais le cancer  Abonné

Publié le 02/11/2009
Un petit rongeur disgracieux toujours en parfaite santé

Un petit rongeur disgracieux toujours en parfaite santé
Crédit photo : Kenneth Catania

L’ANIMAL est particulièrement disgracieux, mais il possède une particularité exceptionnelle et enviable. Le rat-taupe nu (Heterocephalus glaber), petit rongeur africain, peut vivre 28 ans (contre 4 ans pour une souris de même taille), ne déclare jamais de cancer (23 % de la mortalité humaine et 90 % chez la souris) et ne montre pas de signes de sénescence. C’est cette longévité exceptionnelle, en parfaite santé, qui a fait s’interroger la communauté scientifique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte