Penser aux mains et aux intestins  Abonné

Publié le 29/05/2012

Avant toute manipulation d’aliments, avant chaque repas et après chaque passage aux toilettes, les mains doivent être lavées régulièrement avec de l’eau et du savon ou un gel hydro-alcoolique. Mieux vaut les laisser sécher à l’air libre plutôt que d’utiliser une serviette commune, véritable nid à microbes. Les lingettes antiseptiques à usage unique se révèlent très pratiques.

Par voie orale, les probiotiques permettent de voyager sans la « peur au ventre » : certains composés (lactobacilles) limitent les désagréments digestifs liés aux voyages en pays à risque.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2925