Vitamine C

Penser aux carences chez les seniors devant une plaie chronique  Abonné

Publié le 13/02/2014

Interpellés par le cas d’une patiente présentant une plaie chronique et un tableau clinique de scorbut, l’équipe de l’hôpital de Talence a évalué le taux de vitamine C chez 184 patients âgés en moyenne de 73 ans hospitalisés dans l’unité de cicatrisation pour ulcère de jambe ou pied diabétique. 88 % des patients vivaient à domicile. Une dénutrition protéique a été retrouvée dans 79 % des cas (sévère dans deux tiers des cas), et une hypovitaminose C en deçà de 2 mg/l chez 42 % des patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte