PDA : la FSPF dénonce un chantage  Abonné

Publié le 26/01/2012

Alors que les décrets sur la préparation des doses à administrer (PDA) n’ont toujours pas été publiés, Philippe Gaertner (FSPF) dénonce « le chantage » exercé sur certains pharmaciens par les maisons de retraite. « Pour continuer à approvisionner l’EHPAD, on leur demande d’acheter des machines coûteuses pour la PDA. Pourquoi les pharmaciens prépareraient-ils gratuitement les doses à administrer, alors que, en EHPAD, les infirmières sont payées pour le faire ? » s’insurge le président de la FSPF.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte