L’IRM pour prédire la longévité du couple

Passez votre amour au scanner !  Abonné

Publié le 18/02/2013

JEUDI dernier, c’était la Saint-Valentin. Et, comme de nombreux autres amoureux, vous avez promis l’amour éternel à votre conjoint. Aujourd’hui, il y a fort à parier que votre cœur vibre encore d’un même élan… Mais dans un, deux ou trois ans, en sera-t-il toujours ainsi ? La réponse ne se trouve pas dans votre myocarde, organe pourtant traditionnellement associé au sentiment amoureux, mais dans votre cerveau, affirment des chercheurs américains de la Brown university de Rhode Island.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte