grossesse et Vitamines C et E

Pas de réduction de l’HTA gravidique  Abonné

Publié le 12/04/2010

Une supplémentation en vitamines C et E au cours de la grossesse ne permet pas de réduire les pathologies périnatales ou maternelles associées à la survenue d’une HTA gravidique. L’étude avait été mise en place en supposant que le stress oxydatif intervient dans les mécanismes de réduction de la perfusion placentaire. Les vitamines C et E ont été choisies pour leurs propriétés antioxydantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte