Une étude préclinique de thérapie génique

Parkinson : des gènes médicaments  Abonné

Publié le 19/10/2009

Une étude préclinique d’une thérapie génique sur un modèle de la maladie de Parkinson chez un primate non humain est publiée ce mois-ci. Elle donne des résultats positifs. Les chercheurs ont observé une diminution des symptômes cliniques de la maladie, une réduction des effets secondaires dus au traitement par la L-dopa, et une augmentation de la production de dopamine. Un essai clinique de phase 1-2 a débuté chez des malades à l’hôpital Henri-Mondor, donnant de résultats annoncés comme encourageants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte