Vaccins

Oui à l’aluminium  Abonné

Publié le 02/07/2012

DANS UN RAPPORT à l’Académie de médecine, un groupe de travail de la Commission des maladies infectieuses et médecine tropicale vient de rendre ses conclusions sur les adjuvants vaccinaux, notamment l’aluminium qui a pu être incriminé dans la maladie d’Alzheimer et certaines maladies auto-immunes. Le bénéfice/risque plaide très largement en faveur la poursuite de la vaccination telle qu’elle est actuellement recommandée dans le calendrier vaccinal puisqu’aucune preuve de toxicité neurologique imputable à l’aluminium de l’alimentation ou des vaccins n’a pu encore être fournie à ce jour.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte