Pas plus de trois antihypertenseurs après 80 ans

Optimiser le traitement de l’hypertension artérielle  Abonné

Par
Dr Gérard Bozet -
Publié le 12/11/2018
Pourquoi traiter une hypertension artérielle (HTA) chez un sujet âgé ? Comment le faire et quel suivi envisager ?
plaquette de médicament

plaquette de médicament
Crédit photo : CRISTINA PEDRAZZINI/SPL/PHANIE

 Des études à niveau élevé de preuve, notamment des études contrôlées, randomisées et des méta-analyses, ont montré que, chez le sujet âgé, le traitement antihypertenseur en comparaison avec le placebo permet de diminuer l’incidence des accidents cérébro-vasculaires de 35 %, de l’insuffisance cardiaque de 50 % et de l’insuffisance coronaire de 20 %. Ces études ont porté sur l’hypertension artérielle (HTA) systolique et ont
été confirmées chez les plus de
80 ans (1, 3).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte