Suivi gynéco-obstétrical après exposition

Onze pathologies consécutives au Distilbène in utero  Abonné

Publié le 10/10/2011
Alors que le Distilbène n’est plus prescrit depuis quelque quarante ans, onze pathologies gynéco-obstétricales lui sont attribuées, y compris les modifications de l’épithélium vaginal. Résultats de la compilation des données de trois cohortes.

C’EST L’ÉTUDE qui manquait. De nombreuses pathologies ont été attribuées à l’exposition in utero au diéthylstilbestrol (DES), mais quels en sont les effets cumulés sur le long terme chez les femmes concernées ? Robert N. Hoover (NIH, Bethesda) et coll. ont compilé les données de trois études pour analyser les incidences de onze pathologies gynéco-obstétricales. Ils se sont également penchés sur l’existence éventuelle d’anomalies de l’épithélium vaginal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte