Prise en charge des personnes en perte d’autonomie

Officine et dépendance  Abonné

Publié le 07/07/2011
Nicolas Sarkozy devrait dévoiler les grandes lignes de sa réforme de la dépendance d’ici à quelques jours. Celles-ci s’inspireront notamment des conclusions que les différents groupes travail* chargés de plancher sur la question ont remises à la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot. De leurs côtés, les pharmaciens réaffirment leur souhait de jouer un rôle dans la prise en charge des personnes en perte d’autonomie.
Les pharmaciens peuvent proposer des solutions pour retarder l’entrée en institution

Les pharmaciens peuvent proposer des solutions pour retarder l’entrée en institution
Crédit photo : phanie

LA GRANDE RÉFORME de la dépendance voulue par Nicolas Sarkozy touche à sa fin. Le président de la République dévoilera ses arbitrages dans les prochains jours. Ceux-ci devront être précisés à l’occasion du projet de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2012. Certaines orientations pourraient aussi animer les débats de la prochaine élection présidentielle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte