Le film de l'année 2018

Octobre - novembre - décembre

Publié le 31/12/2018
film 5

film 5
Crédit photo : DR

De bonnes nouvelles

Réunis à l’occasion de la Journée de l’économie organisée par « le Quotidien », les experts-comptables des cabinets CGP, Fiducial et KPMG observent une embellie des indicateurs économiques de la pharmacie. Mais ils invitent à la prudence, soulignant que même si l’on note une évolution positive du chiffre d’affaires, celle-ci reste en dessous de l’inflation. Autre bonne nouvelle pour la profession : dans un entretien qu’elle a accordé à notre journal, la ministre de la Santé réaffirme que le monopole est pleinement justifié et qu’il ne sera pas davantage remis en cause pour les substituts nicotiniques que pour les autres médicaments. Après pratiquement 10 ans d’attente, le fameux décret « services » sur les conseils et prestations que peuvent proposer les pharmaciens paraît enfin au « Journal officiel ». Le coup d’envoi de la campagne de vaccination antigrippale est officiellement donné. Particularité de la saison 2018-2019 : l’expérimentation de la vaccination à l’officine est étendue à deux nouvelles régions, les Hauts-de-France et l’Occitanie.

Une nouvelle marge

Après être resté près de 15 ans à l’état végétatif, le Dossier médical partagé (DMP) est lancé officiellement par la ministre de la Santé Agnès Buzyn et le directeur général de l’assurance-maladie Nicolas Revel. Les députés rejettent l’idée d’expérimenter la dispensation par les pharmaciens de médicaments de prescription obligatoire, sous certaines conditions. L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) signe un avenant à la convention pharmaceutique sur les nouveaux honoraires qui seront applicables dès le début de l’année prochaine. Dans le même temps, un nouvel arrêté de marge fixant les taux des différentes tranches de la MDL pour 2019 et 2020 paraît au « Journal officiel ». Un nouveau code de déontologie assouplissant substantiellement les règles de la communication et de la publicité à l’officine devrait voir le jour au cours au premier semestre 2019. Tandis que l’élection d’un nouveau président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) se déroulera en mars, Philippe Besset annonce qu’il est candidat pour succéder à Philippe Gaertner qui ne se représentera pas.

De toutes les couleurs

La mobilisation des Gilets jaunes a des répercussions sur les blouses blanches. Une dizaine d’officines ont été pillées et saccagées en marge des manifestations, en particulier à Paris et sur l’île de la Réunion. Dans ce département d’outre-mer les titulaires ont même dû modifier leurs heures d’ouverture et revoir l’organisation des gardes. La décision de certaines complémentaires de ne pas prendre en charge les nouveaux honoraires à l’ordonnance quand une prescription ne contient que des vignettes orange provoque un tollé, la FSPF jugeant cette situation inacceptable. De son côté, l’USPO broie du noir après le choix de la branche « officine » de retenir l’OPCO Pepss des services de proximité, de l’artisanat et des professions libérales pour la gestion de la formation professionnelle, plutôt que l’OPCO santé. Les médecins, eux, voient rouge à la lecture des propositions ordinales pour élargir le rôle des pharmaciens en matière de prévention. Enfin, bonne nouvelle, un avenant à la convention pharmaceutique donne le feu vert à la téléconsultation à l’officine.

Source : lequotidiendupharmacien.fr