Projet diabète

Objectif : 8 000 dépistages en un mois en Ile-de-France  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 07/10/2019
Lancé en 2015, le projet interprofessionnel visant à améliorer la prise en charge, l’accompagnement et le suivi du diabète fait des émules. En quatre ans, le nombre de dépistages par les pharmaciens est passé de 250 à 6 165. Le défi 2019 ? 8 000 glycémies capillaires à l’officine en un mois.

Partie prenante du projet, l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) pharmaciens d’île de France se réjouit de la montée en puissance des dépistages à l’officine. Le nombre de glycémies capillaires est ainsi passé de 275 en 2015 à 600 en 2016, 4 062 en 2017 et 6 165 en 2018.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte