Prise en charge de l’ostéoporose postménopausique

Nouvelles recommandations pour patientes à risques  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 15/06/2017
En prélude à la prochaine Journée mondiale contre l’Ostéoporose, qui se déroulera le 20 octobre prochain, la Société Française de Rhumatologie et le Groupe de Recherche et d’Information sur les Ostéoporoses (GRIO) viennent d’annoncer la réactualisation de leurs recommandations concernant la prise en charge de l’ostéoporose postménopausique.
osteo

osteo
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Si les raisons qui justifient cette nouvelle version (les précédentes remontent à 2012) sont nombreuses (nouvelles données épidémiologiques, nouvelles études…), la principale d’entre elles réside dans le recul inquiétant ces dernières années de la prise en charge de cette pathologie. Recul illustré, notamment, par une diminution de 6,4 % par an du nombre de densitométries et une baisse globale du nombre de patientes recevant un traitement contre l’ostéoporose de 25 % entre 2012 et 2015 (- 8 % entre 2015 et 2016).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte