ARV en prévention chez les homosexuels

Nouvel espoir dans la lutte contre le VIH  Abonné

Publié le 29/11/2010
Une étude multicentrique* apporte pour la première
" La prévention détachée de l’acte sexuel »

" La prévention détachée de l’acte sexuel »
Crédit photo : PHANIE

L’étude CAPRISA, réalisée chez des femmes en Afrique du Sud, était la première qui montrait l’efficacité d’un microbicide après des années d’échec. L’essai iPrEx (Preexposure Prophylaxis Initiative) démontre pour la première fois que la prise quotidienne d’un traitement antirétroviral par des séronégatifs permet de se protéger du VIH.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte