Des chevauchements surprenants entre certaines maladies

Nouvel éclairage de la génétique sur la psychiatrie  Abonné

Par
Publié le 19/02/2018
Une étude dans « Science » a étudié le profil des transcriptomes du cerveau à partir de prélèvements post mortem de 700 patients suivis en psychiatrie (autisme, schizophrénie, trouble bipolaire, dépression, alcoolisme) et de témoins. Les résultats, très inattendus, ouvrent de nouvelles pistes diagnostiques et thérapeutiques.
cerveau

cerveau
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Les chevauchements génétiques entre les troubles psychiatriques créent la surprise. Une étude américaine dans 5 grandes pathologies psychiatriques, à savoir l’autisme, la schizophrénie, les troubles bipolaires, la dépression et l’alcoolisme, révèle dans « Science » des profils d’expression génétique qui font repenser la psychiatrie et les thérapeutiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte