Prévention des événements athérothrombotiques

Nouveau dosage d’un antiagrégant pour éviter les récidives  Abonné

Publié le 07/04/2016
Brilique 60 mg est le premier antiagrégant plaquettaire indiqué dans le traitement au long cours des patients ayant eu un syndrome coronaire aigu.

La Commission européenne a accordé à Brilique (ticagrelor) 60 mg une AMM, en association avec l’acide acétylsalicylique (AAS), dans la prévention des événements athérothrombotiques, chez les patients adultes ayant des antécédents d’infarctus du myocarde (IDM) et à haut risque cardio-vasculaire après cet événement. Brilique 90 mg est déjà approuvé pour réduire les événements cardio-vasculaires (décès, infarctus du myocarde, AVC) chez des patients ayant eu un syndrome coronaire aigu (SCA).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte