Cardiologie

Mourir de bonheur  Abonné

Publié le 10/03/2016

Nous l’avions déjà largement évoqué dans notre édition du 18 janvier dernier : le Tako-Tsubo, ou syndrome du cœur brisé, est parfois consécutif aux ruptures amoureuses et aux deuils. Nous rappelions alors que chez les hommes, et plus encore chez les femmes, les séparations s’accompagnent très souvent d’un stress émotionnel aigu potentiellement nuisible à la santé cardiaque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte