Questions sur ordonnance

Monsieur Yves T., 73 ans  Abonné

Publié le 03/09/2012
Un diagnostic de cancer du colon droit métastatique a été porté il y a presque deux mois chez Monsieur T. Sa femme reste interrogative malgré les explications du spécialiste, car le traitement est plutôt mal supporté par son mari. Il se plaint de la sensation de brûlures, de picotements et de fourmillements au niveau de la plante des pieds comme sur la paume des mains, dont la peau est rougie, sèche, squameuse : qu’en pense le pharmacien ?

Quels sont les principes actifs ?

La capécitabine (Xéloda) est une base pyrimidique proche de la flucytosine (5-FU ou fluoro-uracile) dont elle constitue une prodrogue. Destinée à l’administration par voie orale, elle limite les contraintes et risques liés à la voie parentérale. Elle est prescrite ici en première intention, en monothérapie, dans le cadre du traitement d’un cancer colique métastatique.

Le Sintrom est un antivitamine K (AVK) ayant une activité anticoagulante destinée ici à prévenir le risque thrombotique toujours présent lors d’une affection tumorale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte