questions sur ordonnance

Monsieur T., 51 ans  Abonné

Publié le 05/10/2009
Courant d’air, travail au jardin, main sales… Une conjonction de facteurs de choix pour entraîner une conjonctivite infectieuse sévère chez Monsieur T., un pépiniériste voisin. De l’œil gauche s’écoule une sécrétion purulente, collant les paupières au réveil. La gêne locale est forte et handicape votre client dans son travail, même si l’œil droit est demeuré quant à lui indemne. Le médecin a diagnostiqué une conjonctivite aiguë d’origine bactérienne, infection banale induite par des staphylocoques, des streptocoques ou des Haemophilus.

Exocine collyre II gouttes quatre fois par jour dans l’œil atteint pendant deux semaines : deux flacons

Bléphagel un tube

Quels principes actifs ?

L’Exocine a pour principe actif l’ofloxacine, un antibiotique à spectre large de la famille des fluoroquinolones. La formulation du collyre comprend du chlorure de benzalkonium, un conservateur susceptible d’induire une irritation locale, voire, exceptionnellement, un eczéma de contact.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte