Questions sur ordonnance

Monsieur Arnaud C., 46 ans  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 05/09/2016
Ayant lissé du ciment avec les doigts lors de travaux domestiques, Monsieur C. a développé une dermatite de contact affectant les doigts bien sûr mais aussi les paumes des mains. Les lésions sont sèches, kératosiques, très prurigineuses. Parfaitement réversibles car ponctuelles, leur prise en charge impose de ne plus utiliser de ciment jusqu’à guérison totale, puis, s’il poursuit ses travaux de maçonnerie, de prévoir une protection efficace.

Quels sont les principes actifs ?

Le Dimégan a pour principe actif la bromphéniramine, un anti-H1 sédatif, doté d’une action anticholinergique et adrénolytique significative.
Le Locoïd a pour principe actif le butyrate d’hydrocortisone, un dermocorticoïde fort (classe II), indiqué ici sur une période limitée sous forme d’une crème épaisse bien adaptée aux lésions sèches que présente ce patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte