Mon médecin m’a dit qu’en complément du traitement il faut que je traite mon environnement, mais comment faire en pratique ?  Abonné

Par
Publié le 02/05/2017

Pour limiter le risque de recontamination, le traitement médicamenteux doit en effet être associé à un traitement de la literie, du linge et de l'environnement le lendemain de chaque mise en œuvre du traitement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte