Virus H5N1

Moins tueur que prévu  Abonné

Publié le 01/03/2012

LA GRIPPE aviaire pourrait être plus courante mais moins mortelle qu’on ne le pensait, selon une étude américaine publiée hier dans la revue « Science ». Cette étude pourrait atténuer les craintes relatives à une éventuelle pandémie de grippe aviaire et récemment relancées avec la création, dans un laboratoire néerlandais, d’un virus mutant de la grippe aviaire potentiellement ravageur. Des chercheurs de l’école de médecine Mount-Sinai, à New York, ont analysé 20 études internationales qui reposaient sur des tests sanguins effectués sur près de 13 000 participants dans le monde.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte